Aujourd’hui, 93% des entreprises utilisent des services de Cloud computing[1]. Elles ont choisi des solutions qui s’adaptent à leurs problématiques et exigences quotidiennes. Pour ce faire, elles ont pu se tourner soit vers du cloud public, soit vers du cloud privé, ou encore du cloud hybride. Il est aujourd’hui important de savoir les différencier.

Voici un focus sur le cloud privé : comment cela fonctionne-t-il ? Quels sont les avantages de cette technologie ? A quels besoins répond-elle ?

Le Cloud est une technologie couramment utilisée pour la messagerie et le stockage de fichiers. Mais aujourd’hui les usages vont bien plus loin. Solutions de comptabilité, de finance, de CRM, d’archivage, de collaboration en ligne… Les entreprises ont de nombreux outils à leur disposition. Reste à déterminer si les services hébergés dans le Cloud le seront en mode public ou privé.

Mutualisation des ressources, certifications, audits, hébergement en France, haut niveau de sécurité… Les solutions hébergées en mode saas public comme celles proposées par Oodrive offrent de nombreux avantages pour les entreprises. Pour de très nombreuses organisations, ces éléments répondent parfaitement à leurs besoins. Mais pour d’autres, il faut aller plus loin.

Le Saas public associé à un niveau de sécurité accru

La protection et la gestion des données sont aujourd’hui primordiales pour les entreprises. Notamment au regard du nombre de cyberattaques qui ne cesse de progresser d’année en année. Externaliser ses données est une décision difficile pour une entreprise.

Certaines entreprises ont besoin d’une garantie de sécurité supérieure à celle offerte par les solutions de Cloud public. Elles ont alors recours au Cloud privé (ou dédié), une solution qui se base sur l’individualisation des ressources et des services. Serveurs et boîtiers HSM dédiés, accompagnement en mode projet, audits, un niveau de garantie optimal pour la confidentialité des données, aucune perméabilité avec d’autres clients… La sécurité des données de l’entreprise est au cœur de la solution. L’utilisation de matériels dédiés ajoute un cloisonnement physique en plus du cloisonnement logique, ce qui accroît le niveau de sécurité des solutions.

Assurer une continuité d’activité du service

Pour assurer une continuité d’activité du service, une infrastructure privée comme celle proposée par Oodrive s’appuie sur deux centres d’hébergement. En cas d’incident sur un serveur, le client a la garantie de retrouver toutes ses données sur une seconde infrastructure et il pourra poursuivre ses activités sereinement.

« Un cloud dédié repose sur une infrastructure propre au client et à lui seul. Cela lui permet un niveau de configuration plus élevé et adapté à ses problématiques ou à ses besoins. Par exemple, celui de connecter cette infrastructure avec celle déjà présente chez lui. Ce qui lui offre la possibilité d’automatiser des remontées d’alertes, d’ajouter des sondes logicielles ou de personnaliser des reportings » Edouard de Rémur, co-fondateur et Directeur Général d’Oodrive.

Certaines entreprises –Opérateurs d’Importance Vitale (OIV), entreprises du CAC 40, Défense…- ont l’obligation de disposer d’une infrastructure dédiée pour leurs documents les plus sensibles. L’Anssi (Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information) préconise le recours à ce type de solution dans le cadre de la qualification SecNumCloud. Oodrive, partenaire de confiance pour la gestion des données sensibles, travaille aujourd’hui avec l’Agence dans le cadre de la phase expérimentale de cette qualification.

Image © FreeRange

[1] Source : McAfee

Hélène Toutchkov

Hélène Toutchkov
Content Manager

Oodrive, le partenaire de confiance pour la gestion de vos données sensibles.

En savoir plus Nous contacter